Chaplin and co : le colis voyageur

J’aime utiliser de courtes vidéos sans texte pour travailler la production qu’elle soit orale ou écrite. Je suis sure que les enfants comprennent tout, pas de jeu de mot compliqué, de débit de folie,….. Je suis tombée sur la série de chaplin and co de tv5 et j’ai adoré. Elles sont toutes exploitables et rigolotes. Les histoires sont intéressantes, elles apportent un univers différent: pas de princesses, d’animaux, pour une fois c’est un décor et des histoires urbaines…..

Et les enfants adorent.

Chaplin and co

Cette fois ci j’ai voulu travailler sur le résumé. Voilà la petite vidéo que nous avons utilisée. C’est la toute première de la série.

Et voilà la fiche de vocabulaire que je leur ai donné pour les aider à rédiger le résumé ainsi qu’un coloriage qui nous a permis de travailler la description.

Nous avions précédemment travaillé le résumé en classe entière sur le dessin animé du monde de Nemo.

Ils ont donc eu pour consigne de réutiliser le modèle de ce travail précédent (environ 6 phrases, avec des connecteurs donnés) pour résumer cette petite vidéo.

Voilà le PDF avec le dictionnaire, le coloriage et les flashcards du nouveau vocabulaire : Dico Chaplin

Mises à jour:

– 9/6/13: Devoir du weekend : Imagine la fin de l’épisode.

On a visionné le tout début de cet épisode (jusqu’à 1:34 à peu près)  en faisant quelques poses pour que les élèves racontent à l’oral ce qu’il se passe. Ca reprend le vocabulaire de la ville travaillé précédemment (étages, immeuble, ascenseur, escaliers, etc…) donc c’est parfait!

Puis je leur ai demandé d’imaginer ce qu’il pouvait se passer ensuite. On regardera la fin de l’épisode lundi et celui-ci est particulièrement savoureux. On va rigoler!

On a fait quelques suppositions à l’oral et puis je leur ai distribué leur devoir du weekend, le dernier de l’année!  Il ne reste plus qu’une semaine d’école, youpi ! Et ce dernier devoir leur a plu et c’est toujours une petite victoire de prof de les voir impatients de faire le devoir plutôt que de ralouiller parce que la maitresse a décidé de donner du travail jusqu’à la fin!

Devoir Chaplin (devine la fin de l'histoire)_01

Le PDF est ici Devoir Chaplin (devine la fin de l’histoire)

J’ai aussi mis en ligne les 8 premiers épisodes sur youtube mais en visionnage non répertorié (à savoir on ne peut pas les retrouver via les recherches youtubes mais simplement en ayant à l’avance les liens, que voici)






Publicités

Localisation et la ville

Nous sommes mi-mai, la fin de l’année est proche, très proche, on essaie donc de « boucler » le programme. On aimerait aussi avoir le temps de faire des révisions sur les nouveautés importantes de l’année: la structure infinitive, les verbes pronominaux, être et avoir, le pluriel, la négation…. tout ça afin que nos petits soient armés pour entrer l’année prochaine en niveau 4.

Ca fait beaucoup de choses à faire entrer dans ces 4 dernières semaines de cours. Disons 3. Parce que la dernière on joue plus qu’on ne travaille.

Notre dernier thème de l’année est la ville, la maison et la localisation.

En ce qui concerne le vocabulaire de la maison ils connaissent déjà beaucoup de choses, notamment les différents pièces et les objets de base, et je n’estime pas nécessaire d’entrer déjà dans du vocabulaire très spécifique des meubles et objets de la maison. Je me contente de revoir ce qu’ils connaissent, en accentuant ce qu’ils ont visiblement oublié: le couloir, le toit, l’entrée… J’introduis aussi du vocabulaire plus adapté à mes petits citadins qui vivent davantage en appartement qu’en maison avec jardin et cheminée.

Immeuble

J’ai mis l’accent sur le vocabulaire de la ville, des magasins, qu’ils ne connaissaient pas encore et qui font partie de leur quotidien et sont donc essentiels pour qu’ils puissent s’exprimer sur leurs activités. Ils connaissaient des endroits tels que le cinéma, le restaurant, l’école, la piscine. J’ai introduit 9 nouveaux lieux importants (voilà la fiche récapitulative du petit dictionnaire)

Dico de la ville_01Dans le fichier PDF vous trouverez les flashcards de ces lieux, qui nous ont permis de créer une rue virtuelle au tableau en utilisant les nouveaux termes de localisation (à gauche, à droite, au milieu, entre).Ces cartes peuvent aussi utilisées comme pioches de support de production orale (Un enfant pioche un lieu, un autre lui demande où il va et pourquoi: réponse avec : je vais à…. pour+infinitif)

Ensuite on a fait une trace écrite de ce type d’exercice: chaque élève crée sa rue et la décrit, d’abord à l’écrit, puis à l’oral, à son camarade de classe qui doit reproduire la même rue à partir des mêmes étiquettes.

Dico de la ville_02

Également une petite compréhension écrite qui peut servir de support pour une systématisation orale de la structure pour+infinitif et qui nous a également permis de travailler les prépositions à la/ au / à l’

Relie_01(oui il y a des coquilles dans la version image affichée ci-dessus mais elles sont corrigées dans le fichier pdf)

Il y a enfin une évaluation production écrite qui reprend ce vocabulaire là ainsi que la description de personnages.

PE description ville chambre personnage_01

UPDATE: le 26 MAI 2013 (la correction de la PE de Grégoire ci dessus et une autre évaluation complètement similaire)

PE 2 description ville chambre personnage_01

L’ensemble de ces documents à télécharger ici en PDF: Dico de la ville

Le requin du bocal

Comme je l’ai déjà dit, certains de mes élèves sont abonnés à l’école des loisirs et reçoivent ainsi 8 livres par an. Je les ai abonnés à une collection adressée à des plus petits qu’eux, du coup les histoires peuvent parfois être un peu « bébé » aux vues de leur âge mais le niveau de langue est bien plus adapté au leur. Ce qui est intéressant pour moi, dans ces abonnements, plus que l’histoire, c’est qu’ils arrivent à lire des livres en français. Quel plaisir face à une histoire dont on ne comprend pas la moitié des mots?? Ici, peu importe le contenu, les enfants se régalent à lire et comprendre!

Même si la moitié de la classe n’est pas abonnée, je raconte toujours l’histoire en classe pour que tout le monde en profite, puis  je les distribue et les non-abonnés feuillettent avec leurs copains.

Si c’est parfois une lecture cadeau, sans exploitation pédagogique, là l’occasion était trop belle et ce livre est tombé à point, juste à la fin de notre travail sur le thème des animaux.

Le livre s’appelle « Le requin du bocal » et il est parfait pour mes niveaux 3.

Le requin du bocal

L’histoire est répétitive et rigolote. Il s’agit de Lili qui se met en tête d’avoir un animal de compagnie, mais ses parents lui donnent toujours une raison de changer d’idée : les crocodiles pleurent tout le temps, les ours ronflent trop, …..

Nous reprendrons après coup les différents animaux que Lili a voulu adopter et nous retrouverons grâce aux dessins les raisons pour lesquelles les parents de Lili trouvent que ce n’est pas vraiment une bonne idée…. La bonne occasion pour nous de retravailler un peu de vocabulaire déjà connu et le pluriel des verbes.

Le requin du bocal_02Finalement, forts de tous ces arguments, ses parents lui proposent d’adopter…. un requin du bocal ! Lili s’enthousiasme pour l’idée sans trop savoir ce que c’est. Mes élèves aussi.

J’arrête alors de raconter l’histoire, et je demande à mes élèves d’imaginer ce que ça peut bien être. Ils ne connaissent pas le mot bocal et je me garde bien de leur dire ce que c’est malgré leurs questions. Ils ont le vocabulaire de l’aquarium, celui des animaux et je leur demande donc à ce moment de décrire et dessiner ce que eux pensent être le fameux requin.

Le requin du bocal_01A ce niveau là, après un mois de travail sur les descriptions des animaux, de leur habitat, leur nourriture, leurs caractéristiques….. l’exercice se fait tout seul et je suis contente du travail qui a été fait jusque là. Les enfants peuvent laisser libre court à leur imagination et certains trouvent effectivement la clé, d’autres pas, en tout cas une fois l’exercice terminé par tous, on  s’amuse bien à comparer les dessins au vrai « requin » de l’histoire  que je leur montre enfin: c’est un petit poisson rouge nommé Bubulle.

Dans le fichier PDF il y a les 2 exploitations présentées ci dessus, la correction de la première fiche (les phrases au pluriel) mais aussi le petit dictionnaire et des « flashcards » des différents animaux et verbes rencontrés dans l’histoire (faire des grimaces, des calins, se coiffer, se battre, ronfler, ….). On les a utilisées pour formuler à l’oral des phrases telles que « les parents de Lili ne veulent pas de….. parce qu’ils….. » en manipulant les images. Ces flashcards sont à utiliser et réutiliser au cours de l’année pour ne pas oublier ce vocabulaire.

Le tout à télécharger ICI Le requin du bocal

Emmanuelle Eeckhout est également l’auteur de « NUIT » un album sans texte qui est très bien à exploiter avec les petits.

Les monstres (descriptions)

Un petit travail sur les monstres qui a été réalisé en classe (les enfants me décrivaient un monstre et je le dessinais avec l’ordinateur branché au projecteur de la classe) et qui leur sert maintenant pour leur devoir du weekend puisqu’ils doivent réaliser le même travail à la maison.

Avec ces exercices les enfants commencent à comprendre l’utilisation du verbe avoir (qui, comme le verbe être, est complètement absent dans leur langue maternelle et pose donc beaucoup de problèmes en français).

Ma foi, j’ai rarement eu un tel enthousiasme à la distribution du devoir ! Je m’attends à de belles réalisations pour lundi !

Les monstres et leur description à télécharger ici Les monstres des enfants 3A et 3C et descriptions

Update: Effectivement les élèves ont montré plus de zèle qu’à l’habitude dans l’exécution du devoir du weekend. Voilà quelques chouettes réalisations.

Le géant de Zéralda, Lexique et exploitation

Voici le complément de mon premier article sur Le géant de Zéralda (‘Clic »)

  • J’ai enfin fini de  numériser le lexique de l’album, en tout cas celui que moi j’exploite. Je choisis forcément le vocabulaire qui sert à la compréhension globale de l’album, qui m’est utile à ce moment là mais aussi que je pourrai facilement réutiliser tout au long de l’année.

PDF du lexique complet à télécharger ici Le géant de Zéralda Dico

  • Egalement, une  fiche de compréhension golbale de l’album à télécharger ici: CO Questions ZeraldaCO Questions Zeralda
  • Un travail de Production Ecrite à partir des images de l’album PE ZeraldaPE Zeralda

Pour d’autres descriptions avec être et avoir

Voilà qui devrait vous garder occupés un ptit moment ! En fouillant un peu sur la toile il y a de nombreuses autres propositions d’exploitation par des instits essentiellement qui peuvent être intéressantes pour nous. J’utilise pour ma part une remise en ordre de l’histoire que j’avais trouvé sur la toile mais dont je ne retrouve pas la source malheureusement. Elle sert de canevas aux élèves pour re-raconter l’histoire. Donc fouillez et n’hésitez pas à me faire savoir si vous trouvez des choses intéressantes !

Mise à jour mars 2017: J’ai réutilisé cette histoire dernièrement et y ai apporté du matériel complémentaire.