Vocabulaire de l’HIVER

Je ne révolutionnerai pas la pédagogie avec ce document, mais ça peut toujours servir donc je partage, tant que la saison s’y prête.

Un mémo du vocabulaire de l’hiver et une version sans le texte que j’ai utilisée comme flashcards.

Vocabulaire Hiver

Pour travailler le vocabulaire j’ai testé un nouveau jeu: un Morpion en équipe où pour pouvoir dessiner son rond O ou sa croix X dans la grille il fallait trouver le mot de la carte.

Si l’équipe ne trouvait pas, je proposais la carte à l’autre équipe, si aucune ne trouvait je mettais la carte de côté et j’offrais la possibilité de regarder sur le Mémo avant de rejouer avec toutes les cartes qui avaient posé problème.

Ca a très bien marché, après quelques parties tout le vocabulaire nouveau était mémorisé! Je vais adopter ce jeu je pense 😀

Pour jouer un peu plus autour de ce thème, on a aussi fait un « dessinez/mimez (au choix) c’est gagné! » avec des phrases que je joins au fichier et une course de pingouin avec un ballon/oeuf entre les jambes pour aller récupérer des morceaux de ce puzzle (trouvé sur Pinterest). Un chouette moment de jeux en français!PUZZLE Pingouin

 

Le fichier PDF ici : FLASHCARDS et VOCABULAIRE de l’HIVER

Bon voilà, maintenant que ça c’est fait, le printemps peut arriver! 😀

Publicités

Commencer avec des jeunes débutants

Que vous débutiez dans le FLE ou que vous soyez un enseignant chevronné, un premier cours avec des enfants est en général source de panique. Comment associer la fougue incontrôlable d’un groupe de joyeux lurons de 6 ans à la complexité des règles de notre belle langue. Enfant et travail acharné ça ne fonctionne pas. Enfant et explication de règles de grammaire ça ne marche pas. Enfant et exercices structuraux…. heu comment dire… souvent l’Enfant ne sait même pas écrire. Un enfant n’aime pas la rigueur. Il aime jouer. Et au bout de 10 minutes il peut s’ennuyer de jouer et ne s’en cache pas. Un enfant qui s’ennuie: vous l’avez perdu. Je vous l’ai dit, les enfants, c’est la panique.

Quand après quelques années à enseigner aux adultes j’ai commencé avec des enfants autant le dire, j’ai détesté ça. Principalement parce que je n’avais plus de repères. Par où commencer?

Depuis j’ai fait mon petit bonhomme de chemin, j’ai fait des erreurs et j’ai appris. Dernièrement j’ai commencé un cours avec 2 petits garçons de 6 ans débutants. C’est l’occasion de partager avec vous les supports et objectifs de mes premiers cours.

  1. La présentation

Voilà des cartes que j’avais déjà publiées pour des mini jeux de rôles : bonjour/aurevoir, comment ça va et  comment tu t’appelles?  A piocher pour aider à la production orale on peut aussi s’en servir autrement (décrire la carte à la classe qui doit la retrouver par exemple)

Sans titre-1

Voici le PDF des cartes Comment ça va?

Et la trace pour le cahier de l’élève Dico ça va

Dico ça va_01

A compléter par une petite activité à partir de leurs personnages préférés. Mes élèves adorent les « Ninjago » et les « Mignons ».  Ils ont créé leurs propres cartes avec ces personnages. On trouve de nombreux coloriages sur internet qui sont faciles à réutiliser.all-ninjas-ninjago-coloring-pages Ninja 1 Ninja 3

On a aussi appris une petite chanson dérivée et librement adaptée de la méthode Alex et Zoé.

2. Les chiffres et les couleurs

On joue à découvrir le chiffre (de 0 à 10) qu’un élève à écrit sur un coin de feuille ou de tableau, on cherche la couleur  dans ses crayons de couleurs, dans les flashcards, dans les objets de la classe, on dessine et on colorie…. Ici un exemple d’activité qu’on a fait: colorie 2 « bonjour » en rouge, 3 « aurevoir » en vert….Dico moyens de transport et bonjour aurevoir oui non_02

3. Les moyens de transports

Ce sont mes élèves qui ont voulu les apprendre.  Voici le dico pour le cahier : Dico moyens de transport , Les flashcards et dessins en petit à colorier, découper, gagner,  collectionner…  vehiculesvehicules2

4. Les premiers verbes

A ce stade là mes élèves connaissent « dessine » et « colorie« . J’introduis les premiers verbes d’action avec une chanson (accompagnée de gestes pour aider à la mémorisation)

Tape tapeet des flashcards (PDF ici FC actions). On y trouve: vole, marche, danse, nage, saute et tourne.

Et comme ça correspondait à la période de Noël et que nous avions appris le vocabulaire de Noël ( Le Père Noël, le Bonhomme de neige, le lutin, le renne : Les flashcards sont ici ) j’ai trouvé des images pour les faire parler. Ils se sont beaucoup amusés à les découvrir.

Sans titre-1

PDF ici Images Noel+Verbes d’action

5. Les animaux

Un incontournable pour les enfants. Les histoires qu’on leur raconte, les chansons qu’on leur chante en sont peuplés. Ils ont appris le papillon, le poisson grâce à la chanson « tape tape », j’ai ensuite introduit quelques animaux grâce à de très jolies images trouvées en chinant sur internet 🙂

e40a77f8971326fbe13bb9328185c6a3

et un de mes albums préférés pour mes petits débutants

Il est en plus un super support pour introduire la préposition « sur » (il court sur, il monte sur, il est sur, il tombe sur). Grâce à ces figurines à imprimer vous pouvez rejouer l’histoire sur le tableau en collectif ou sur les tables en individuel si chaque élève à les siennes. Vous pouvez aussi la revisiter, modifier l’ordre des animaux , changer celui qui gagne à la fin, changer le décor (il monte sur une maison, sur un arbre, il saute sur la lune…. mes élèves ont de l’imagination! Ca peut durer un cours entier!!)Les animaux montent

Les petits dictionnaires pour les cahiers des élèves sont à télécharger en PDF: Actions tout en haut et Dico animaux d’afrique

Sans titre-1

6.  Répéter, mélanger, réutiliser….

Avec tout ça, on arrive rapidement à un stock suffisant de vocabulaire pour les mixer de multiples façons. Il est important de répéter (les chansons, les chiffres, les couleurs, les flashcards) rapidement à chaque début de cours. Le jeu du mémory ou du loto permettent de revoir en s’amusant le vocabulaire. Avec « tout en haut » mes élèves avaient appris la préposition « sur », il a été facile d’ajouter « sous », « dans » et « à côté de » et jouer avec en placant des objets, des flashcard, en dessinant….

Voici une activité rapide et facile à préparer avec laquelle on commence certains cours:


Ces dessins qu’un élève dicte à l’autre permettent de réinvestir le lexique et les structures de la séance précédente.

Quelque soit le lexique que vous introduisez de le laissez pas de côté, réinvestissez le autant de fois que nécessaire. J’ai par exemple cherché des images pour réutiliser le vocabulaire des moyens de transports, des couleurs et des animaux.

Sans titre-1

PDF ici : Grandes images pour parler et petites images à collectionner

J’ai aussi réutilisé une de mes vidéos fétiches,

le but étant de trouver un maximum de phrases à dire avec le vocabulaire qu’ils connaissent déjà (pour vous aider à exploiter une vidéo en production orale avec des tout petits voici ma façon de faire)

J’espère que ces idées pourront vous aider. Elles sont à adapter à vos élèves, vos envies, … j’adapte ma progression à la saison, aux événements, aux demandes des enfants mais en gardant à l’esprit de :

  • noter tout nouveau vocabulaire appris dans le cahier et si possible en faire une flashcard
  • le réutiliser autant que possible et dans des situations différentes
  • user et abuser des jeux de révision du vocabulaire (memory, jeu de kim, loto, cartes à gagner, collectionner, compétitions élève/élève mais aussi et surtout élève/prof…)
  • et puis des fois lâcher du lest et juste s’amuser, danser, chanter et sauter partout 🙂

Caché

Vous n’êtes pas sans savoir que j’affectionne les livres de l’école des loisirs et notamment parce qu’ils ont un système d’abonnement très abordable qui fonctionne de l’étranger. J’encourage toujours mes élèves à s’y abonner.

Puisqu’il s’agit d’un public FLE je conseille aux parents de choisir une tranche d’âge inférieure à l’âge de leur enfant pour que le niveau de langue leur soit accessible et que l’expérience leur soit bénéfique. Qui voudrait lire un livre où il ne comprend rien?

Voici l’album Caché, de Stéphanie Blake qui, au passage, a une formidable bibliographie à exploiter en FLE précoce (mes préférés: Je veux des pâtes, Poux, Au loup!)

1

Voici un petit livre cartonné à destination des petits (maternelle) en langue maternelle mais qui sera tout à fait intéressant à exploiter au niveau langagier dans les premières années de l’école primaire pour des élèves qui apprennent le français.

Le principe est simple: chaque page correspond à un lieu (le parc, Paris, la boulangerie, le zoo…) et Petit Loup s’y est caché, à nous de le retrouver. Les illustrations sont colorées et détaillées, les thèmes variés. C’est donc un support idéal pour travailler la description (avec il y a), le vocabulaire spécifique de ces lieux, les couleurs et la localisation (avec est ou se cache+ sur/sous….) .

J’ai donc créé un ensemble de supports pour travailler la production orale autour de ces objectifs.

  • Un petit dictionnaire pour chaque page de l’album à réviser/apprendre au préalable ainsi que les Flashcards correspondantes

3 PDF à télécharger ici : Dico Caché 1Dicos Caché 2FC

Sans titre-1

 

  • Un poster A3 de chaque page avec de petits caches à mettre par dessus.

PDF à télécharger ici: Posters A3 et caches

2

Sur ces caches j’ai gommé le Petit Loup. Ainsi la première fois que les élèves voient l’illustration, on y ajoute les petits caches et le personnage à trouver n’est pas là. On peut décrire l’image en utilisant les couleurs (le lion est rouge ou bien il y a un lion rouge. Je préfère choisir une structure par séance et m’y tenir si elle est nouvelle ou pas acquise ce qui est le cas dans les petites classe de 1ère ou 2ème année de primaire. )

Il s’agit ensuite d’un jeu. Il faut que les élèves fassent des hypothèses sur là où se cache le loup, à l’aveugle en utilisant les prépositions de localisation :sur, sous, dans, à côté de, devant, derrière. Si sa phrase est juste on enlève le cache et on vérifie son hypothèse. Selon le niveau des élèves on en peut profiter pour systématiser la réponse négative (Non, Petit Loup n’est pas sur le zèbre).

 

  • Des petites cartes  où j’ai placé Petit Loup ailleurs dans les décors de Paris et du zoo qui sont mes préférés

2PDF couleur à télécharger ici, Cartes PO Zoo, Cartes PO Parispuis ici les Petits loups à découper et enfin les cartes PO Noir et Blanc

5 6

Un enfant en pioche une et décris à un camarade la localisation de Petit Loup.  Celui-ci à à sa disposition le décor vierge et des Petits Loups découpés et doit donc en prendre un et le placer au bon endroit avant de vérifier sur la carte.

Avec les cartes de Paris on travaillera sur les prépositions sur, à côté de, derrière. Avec celles du zoo on pourra travailler sur, sous, devant, derrière, à côté de.

A vous de voir si vous travaillez les prépositions l’une après l’autre où si vos élèves sont assez à l’aise pour que toutes les cartes soient mélangées.

Vous trouverez aussi ces mêmes cartes en noir et blanc si vous voulez les utiliser pour créer des exercices de production écrite.

  • Des supports supplémentaires pour la dernière page qui est parfaite pour travailler (réviser ou introduire) les pièces de la maison.

Des étiquettes sur les pièces de la maison et un poster-référence à afficher dans la classe.

3

Et pour travailler plus en détail la localisation avec les pièces mais aussi les objets de la maison des posters avec des petits loups partout (derrière le lit des parents, sur la télé du salon, devant la baignoire, sous les escaliers….) et des petits loups à découper et à placer au bon endroit.

4

C’est un jeu qui peut se jouer en collectif: un élève au tableau place les loups sur le poster vierge en écoutant les consignes de ses camarades qui se passent le poster modifié. Mais il est encore plus pertinent d’y jouer ensuite par binôme. Dans ce cas le vocabulaire de la maison et de ses objets doivent être bien travaillés en amont pour que ça fonctionne.

L’ensemble dans un PDF à télécharger ici Localisation Maison+loups+mots

  •  Et enfin parce qu’on n’est pas toujours obligé de travailler, un bonus plaisir, un coloriage à partir de la page du zoo que je trouve particulièrement savoureuse (si on clique on l’a en grand, 😉 yeay

Coloriage Zoo

Comment ça va? Comment tu t’appelles?

Quand on a des tout petits élèves qui n’ont jamais parlé français on commence par quoi?

Souvent par ces 2 questions « Comment tu t’appelles? » et « Comment ça va ? »

Les réponses à cette 2ème question sont souvent variées mais je choisis celles-ci pour une première approche. Il s’agit de donner pour l’instant 4 possibilités fixes grâces auxquelles l’enfant va pouvoir commencer à exprimer son humeur du jour.

2

Evidemment avec le temps on lui proposera d’autres possibilités, puis on lui demandera « Pourquoi? » ça va bien ou mal aujourd’hui mais pour commencer j’aime bien travailler avec ces petites images de personnages connus de tous, plus ou moins en forme.

Sans titre-1

A vous de vous en servir à votre guise, pour ma part j’aime m’en servir comme pioche pour simuler un petit dialogue incongru où Dora et Shrek se rencontrent et se demandent comment ça va. Ca fait rire les oiseaux enfants et ça fait utiliser ces formulations de base auxquelles on peut rajouter des salutations,  « Tu es une fille ou un garçon? »

Pour le PDF c’est ici  Comment ça va

 Et ça c’est pour vous

Bébébutants: associer une phrase à son image

Juste avant de partir combattre la déprime post-hivernale les pieds dans la méditerranée (un bon prof est un prof qui profite bien de ses weekends et j’ai à coeur d’être une bonne prof 🙂 ) voilà un tout p’tit document qui nous a permis d’évaluer la compréhension écrite de nos tout p’tits loups cette semaine.

Tous les mots sont normalement connus (soit déchiffrables, soit travaillés globalement en classe et en dictée) mais il y a quelques pièges.

Avec un peu de concentration, tous peuvent réussir ! C’est qu’ils ont bien progressé ces p’tits machins depuis le début de l’année (oui p’tits machin est un terme approprié pour désigner ses élèves qui ont la taille de mini-pouces ).

Ils ont appris à lire et écrire dans leur langue maternelle, à parler en français, puis à lire, progressivement, et à écrire des phrases (à l’aide de leur petit dictionnaire tout de même). C’est une sacré satisfaction de voir cette progression pour leur prof, à savoir….. moi 🙂

Prof contente: prof qui mérite de mettre les pieds dans la méditerranée.

Sur ce, je m’en vais !

Lis et relie_01

A télécharger en PDF ici : Lis et relie