Vocabulaire de l’HIVER

Je ne révolutionnerai pas la pédagogie avec ce document, mais ça peut toujours servir donc je partage, tant que la saison s’y prête.

Un mémo du vocabulaire de l’hiver et une version sans le texte que j’ai utilisée comme flashcards.

Vocabulaire Hiver

Pour travailler le vocabulaire j’ai testé un nouveau jeu: un Morpion en équipe où pour pouvoir dessiner son rond O ou sa croix X dans la grille il fallait trouver le mot de la carte.

Si l’équipe ne trouvait pas, je proposais la carte à l’autre équipe, si aucune ne trouvait je mettais la carte de côté et j’offrais la possibilité de regarder sur le Mémo avant de rejouer avec toutes les cartes qui avaient posé problème.

Ca a très bien marché, après quelques parties tout le vocabulaire nouveau était mémorisé! Je vais adopter ce jeu je pense 😀

Pour jouer un peu plus autour de ce thème, on a aussi fait un « dessinez/mimez (au choix) c’est gagné! » avec des phrases que je joins au fichier et une course de pingouin avec un ballon/oeuf entre les jambes pour aller récupérer des morceaux de ce puzzle (trouvé sur Pinterest). Un chouette moment de jeux en français!PUZZLE Pingouin

 

Le fichier PDF ici : FLASHCARDS et VOCABULAIRE de l’HIVER

Bon voilà, maintenant que ça c’est fait, le printemps peut arriver! 😀

Jeu de Kim de Noël

jeu-de-kim-noel

Le jeu de Kim est un jeu typique de mémorisation. Il est appelé ainsi d’après un jeu qui est décrit dans le livre de Kipling : Kim. Et j’adore Kipling. Et j’adore ce livre. Mais ce n’est pas le sujet ^^

Le principe est simple, on étale sur une table des objets (ou sur un tableau des images) et quand les élèves ont les yeux fermés on en enlève un et ils doivent repérer et nommer au plus vite l’objet manquant. Plus simple tu meurs.

J’y joue souvent avec de vrais objets mais pour Noël j’ai été inspirée par une image pour le faire sur papier. Du coup je partage.

original

Et voilà jeu-de-kim-noel LE PDF, il y a 3 niveaux de difficultés avec 1, 2 ou 3 objets manquants et le DICO de Noël 🙂

Je garde toujours le Dico affiché pas très loin de l’espace de jeu et libre d’accès, mon but est qu’ils apprennent, pas qu’ils soient bloqué parce qu’il leur manque le mot 😉

Avec ce même vocabulaire un petit  Mémory de Noël aussi, petite astuce, ne les laissez pas jouer au Mémory seuls, entre eux,  mais mettez qqch à l’arrière des cartes, des chiffres par exemple et laissez les vous dire quelle carte ils veulent voir! #profsmotivés !

Et dans ma malette de cours de Noël on trouve toujours dans les archives du blog cette petite vidéo (à laquelle j’ai rajouté des flashcards, un dico et 2 tout petits exercices), le cluedo de Noël auquel j’ai rejoué aujourd’hui même avec mes ptits bouts, et le Noël de Splat en lecture.

Et enfin une petite activité pour préparer une lettre au père Noël en utilisant le passé composé et une jolie feuille pour l’écrire au propre (trouvée chez minireyve.fr qui fait de si jolies choses et un peu modifiée)sans-titre-1

A télécharger en PDF ici :Lettre au Père Noël (Passé composé)

 

Bonnes activités et Joyeux Noël!

22

 

Le cluedo de Noël

Voilà un jeu librement adapté du célèbre Cluedo. Il se joue à 4/5 joueurs. Je vais expliquer rapidement les règles mais si vous n’avez jamais joué au CLuedo ça risque de ne pas être très clair. Allez donc voir les règles du Cluedo et tant que vous y êtes fates une partie 🙂

Il s’agit de retrouver qui a caché quoi où: un ami du père Noël a caché une de ses affaires dans un des magasins de la ville.

Les objectifs sont de travailler les magasins, la localisation et le vocabulaire de Noël Le cluedo de Noël_02

Pour commencer nous travaillons sur le nom des magasins, nous créons les rues de Noëlville au tableau

9

Puis, voilà comment je présente la situation aux enfants:

Le cluedo de Noël_01

On fait une petite préparation au jeu en essayant de deviner la composition de quelques cartes toutes faites de ce type: ici par exemple c’est le rennes qui a caché les bottes du père Noël dans le magasin de vêtement.

Vol 2

Et enfin on commence le jeu. Il y a 18 cartes (5 personnes, 6 objets et 7 lieux). On sort 1 personne, 1 objet et un lieu que l’on met de côté sans les montrer. Ce seront les éléments du « crime » à retrouver.

Chaque enfant reçoit une fiche plastifiée et un stylo effaçable sur lequel il va pouvoir barrer au fur et à mesure les cartes qui lui sont révélées. Le cluedo de Noël_04

 On partage enfin entre eux les 15 cartes restantes.

Le plus jeune commence en disant « Je pense que……. (personnage) a caché ….. (objet) dans…….. (lieux) » Parmi les autres joueurs le premier à dire « C’est faux! » parce qu’il est en possession d’un des éléments cités montre discrètement sa carte et il prend la main et c’est à lui de faire une hypothèse à haute voix et ainsi de suite jusqu’à ce que quelqu’un ait trouvé les 3 éléments du crime.

C’est un jeu qui demande beaucoup de concentration et pas mal de logique. Pour faciliter ou accélérer le jeu j’écris parfois derrière les cartes le mot: « Quoi? », « Où? » ou « Qui? » ainsi même les joueurs qui n’ont pas vu la carte peuvent lire cet indice sur l’arrière de la carte et barrer l’éléments sur sa grille.

A vous de jouer! PDF ici :Le cluedo de Noël 

Les bébés et les citrouilles

Voilà une série de photos que j’ai découverte au détour d’un lien internet. Au-delà du fait qu’elle m’a bien fait rire, elle est facile à exploiter, drôle et qui plus est, de saison!

Babies_in_Pumpkins.png_1_full

Ce sera l’occasion de parler de l’automne, de réviser ce qu’on y mange, le temps qu’il fait, ce qu’on porte comme vêtements, les couleurs de la nature.

C’est aussi l’occasion de parler de la fête d’Halloween, qui n’est certes pas française mais fait maintenant de plus en plus partie du paysage culturel international.

Avec ces photos on parlera de bébé, de citrouilles, de sentiments (être (très) triste, content), d’actions (dormir, manger, pousser, sourire, pleurer), de localisation (sur, dans, à côté de) et d’accessoires (porter un noeud, un bonnet, rien).

Voilà tout le matériel pour un séquence spéciale poilade assurée au détriments des pauvres bébés ici en photos (aucun enfant n’a été blessé ou maltraité!)

  1. Les images en grand à imprimer/projeter et les flashcards du vocabulaire pour la description orale

Image2

PDF ici : PHOTOS  et FLASHCARDS

2.  Des vignettes à découper et des cartes de 4 photos à retrouver en posant des questions (l’idée est de recréer la même carte avec les mêmes 4 photos: à faire 2/2 ou en groupe entier)
Image 3

PDF ici: CARTES de 4 images  et VIGNETTES

3. Une aide pour poser les questions et retenir les réponses

Image 1

PDF ici: QUESTIONS

4. Et enfin des exercices écrits pour ancrer tout ça

Image 4

PDF ici: EXERCICES

Mise à jour (Octobre 2016)

J’ai ressorti cette activité et j’ai complété le fichier des flashcards pour y ajouter les verbes et les accessoires

image-5

Et le dico qui va avec

image-5

PDF ici: DICO

J’en profite pour vous montrer

quelques photos en situation 

En complément vous trouverez sur ce blog de la lecture sur  LE SON ILL,  des flashcards sur La météo et les paysages et un Questionnaire d’Halloween pour parler de la peur.

Bon cours!canstock4663069

Questionnaire d’Halloween

Halloween approche et c’est l’occasion parfaite pour parler de la peur (et revoir au passage la conjugaison du verbe avoir et la préposition DE + un nom ou un verbe à l’infinitf).

Pour ce faire voici un petit questionnaire tout simple à faire en groupe: qui a peur de quoi? 

A gauche on écrit les prénoms, chacun commence par remplir le sien avec un code convenu à l’avance: des ronds pour oui, des croix pour non par exemple. On demandera un minimum de « oui » à chaque élève sans quoi on risque de ne se retrouver avec un NON unanime : « moi je n’ai peur de rien! » étant un crédo à la mode dans les cours d’école. Et dans ce cas l’intérêt du questionnaire tombe à l’eau.

Ensuite on se pose des questions avec « je » et « tu » et on remplit les cases : « Tu as peur des fantômes?/ de grimper aux arbres? des serpents? du noir? de monter à cheval? des araignées? de prendre l’avion? des vampires? de faire du ski? de l’eau? du feu? des souris? de l’orage? »

Sans titre-1

Une autre manière d’utiliser le questionnaire est que le professeur préremplisse un questionnaire avec un code couleur : blanc pour oui et noir pour non et le but est de remplir le questionnaire pour trouver ce que représente le dessin.

Exemple : Peur ou pas peur ex

Voici le fichier PDF Peur ou pas peur

En version couleur et noir et blanc

Bonne fête d’Halloween à tous 🙂