Lire une histoire tout seul!

Les livres: les parents en sont demandeurs, les profs aussi bien sûr mais ceux qui les aiment le plus ce sont les élèves.

Je n’ai jamais forcé un élève à lire un livre en français, ça s’est toujours fait avec enthousiasme mais à une seule condition : qu’il soit compréhensible. Pouvoir deviner grâce à quelques mots et aux images ce qui se passe, ça n’est pas suffisant. Non seulement ça frustre le lecteur mais en plus.. il n’apprend rien, noyé dans le trop de nouveau.

Il faut un texte simple, des répétitions, des structures maîtrisées et une dose raisonnable de vocabulaire et structures inconnus.

Je ne trouve pas ce que je cherche dans le commerce et encore moins en étant loin, par contre comme j’ai beaucoup de livres sous la main. Je les réadapte, les réécris pour mes élèves.

Voilà une histoire adaptée de « Vive les mariés » édité chez Nathan, Première lecture. C’est mignon, chouettement écrit par Mymi Doinet, très joliment illustré par Peggy Nille.

vignette

Vous trouverez une histoire de 13 pages réécrite simplement, tout a fait compréhensible pour un enfant qui a acquis les bases du français. Le vocabulaire susceptible d’être nouveau est présenté sous forme d’images pour la plupart.

rita

Cette histoire et les exercices liés vous permettront de faire travailler vos élèves sur la conjugaison du présent, le genre des adjectifs, le lexique des métiers, la structure infinitive avec « vouloir », le futur proche et la conjugaison des verbes pronominaux.

J’ai divisé la lecture en 3 parties de 4 pages, je laissais la page du lexique expliqué à côté, faisait raconter par les élèves ce qu’ils avaient compris, une de mes élèves a même tapé les mots clés sur internet pour trouver l’original du livre et l’a ensuite emprunté à l’institut français, pour connaître la fin avant les autres. C’est un bonheur de les voir lire, comprendre et aimer ça. Et c’est magique de les voir reraconter l’histoire parfois mot pour mot, avec des structures grammaticales qu’ils n’arrivaient pas à intégrer jusqu’à présent.

Voici les PDF:

PS: J’ai beaucoup de respect pour les auteurs, les illustrateurs et je n’entends en rien leur voler leur travail que j’adore. Ceci est publié avec l’accord de l’auteure et de l’illustratrice qui sont adorables, talentueuses et je les remercie grandement! Faites commander leurs livres par vos médiathèques, les enfants vous remercieront ^^

Mise à jour (février 2017): J’ai repris cette histoire avec mes élèves pour pratiquer les structures: « être en train de » « venir de » « avoir besoin de » et « avoir envie de ». Voici les 2 petites fiches pour travailler dessus : RITA Etre en Train de Venir de Avoir besoin de Avoir envie deSans titre-1.jpg

PIPER :Une vidéo pour travailler les temps.

Tombée en amour devant cet adorable court-métrage de Disney-Pixar je l’ai exploité avec un élève qui a déjà appris le futur proche et le passé composé mais les utilise de façon trèèèèès approximative à l’oral.

Cette façon de procéder est transposable à N’IMPORTE QUELLE VIDEO ou ALBUM qui vous plaît. Il suffit :

– de repérer les verbes et le vocabulaire récurrent. D’en faire des flashcards. De travailler ce vocabulaire au préalable avec vos élèves.

– de récupérer les images successives de la vidéo (ou de l’album). Des impression écran sont tout à fait suffisantes. J’ai découpé celle-ci en 38 images, c’est beaucoup mais je voulais un travail répétitif et systématique sur la longueur. Je referai certainement cette activité mais en beaucoup moins d’image pour un exercice plus court.

C’est simple à chaque image (présentée chronologiquement) les élèves repèrent le sujet (singulier ou pluriel: ici c’était soit le petit oiseau, la mère, les oiseaux, les bernard l’hermite ou la vague) et décrivent ce qui s’est passé juste avant, ce qui se passe sur l’image, et ce qui va se passer ensuite.

piper-2

Pour les aider dans cet exercice vraiment plus compliqué qu’il n’en a l’air (les sujets changent, les auxiliaires aussi, l’alternance participe passé, verbe au présent et infinitif n’est pas évident), j’ai préparé quelques activités écrites  préalables et j’ai ajouté sur chaque image la Flashcard du verbe que j’attendais.

piper-1

Dans la leçon suivante je lui ai fait piocher une dizaine d’image à remettre dans l’ordre de l’histoire en expliquant sa place dans la chronologie pour parler librement tout en répétant les mêmes phrases et structures.

Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour cette activité ci-dessous:

Des bises de Turquie et amusez-vous bien!

Le géant de Zéralda, Lexique et exploitation

Voici le complément de mon premier article sur Le géant de Zéralda (‘Clic »)

  • J’ai enfin fini de  numériser le lexique de l’album, en tout cas celui que moi j’exploite. Je choisis forcément le vocabulaire qui sert à la compréhension globale de l’album, qui m’est utile à ce moment là mais aussi que je pourrai facilement réutiliser tout au long de l’année.

PDF du lexique complet à télécharger ici Le géant de Zéralda Dico

  • Egalement, une  fiche de compréhension golbale de l’album à télécharger ici: CO Questions ZeraldaCO Questions Zeralda
  • Un travail de Production Ecrite à partir des images de l’album PE ZeraldaPE Zeralda

Pour d’autres descriptions avec être et avoir

Voilà qui devrait vous garder occupés un ptit moment ! En fouillant un peu sur la toile il y a de nombreuses autres propositions d’exploitation par des instits essentiellement qui peuvent être intéressantes pour nous. J’utilise pour ma part une remise en ordre de l’histoire que j’avais trouvé sur la toile mais dont je ne retrouve pas la source malheureusement. Elle sert de canevas aux élèves pour re-raconter l’histoire. Donc fouillez et n’hésitez pas à me faire savoir si vous trouvez des choses intéressantes !

Mise à jour mars 2017: J’ai réutilisé cette histoire dernièrement et y ai apporté du matériel complémentaire.