Les règles de classe avec l’album « Moi j’adore, la maîtresse déteste »

Le grand classique de la rentrée, avec la présentation et le matériel de classe c’est de poser les règles de classe et, tant qu’à faire, en français.

Et pour rester classique j’aime beaucoup utiliser l’album : Moi j’adore, la maîtresse déteste pour travailler ce thème.

Je n’utilise pas le texte original, génial mais trop compliqué pour des enfants non francophones.

Je sélectionne les images les plus parlantes et voilà comment je fais parler mes ptits machins  avec.

Objectif lexical: les verbes d’actions de la classe.

Objectif syntaxique: La phrase simple négative.

TIpK4B5MKHI4lWIxr0bRDvAq5yg

  • Etape 1: Les flashcards des verbes.

J’utilise ces images (une 20taine)  pour réviser les verbes qu’on va utiliser au cours des différentes sessions sur le thème des règles de classe.

Ca me permet de remettre en mémoire du vocabulaire qui a été oublié pendant les vacances et d’en introduire du nouveau. Avec ces flashcards je ne veux pas que les enfants fassent des phrases mais uniquement qu’ils retrouvent le verbe sous sa forme conjuguée (et pas infinitive).

  • Etape 2: L’album

Je montre les pages qui m’intéressent et bam ce sont les enfants qui parlent:

images

Moi: « Qu’est ce qu’il fait? »

Réponse attendu par pti machin: « Il parle (avec son ami) (dans la classe) »

Moi:  » C’est bien? » ( avec une expression de dégoût, grosse morale !)

La classe, du coup : « Noooooooonnnnnnnn »

Moi : « Et toi, Pti machin, tu parles dans la classe? »

Réponse attendu par pti machin:  « Non, je ne parle pas dans la classe »

Et on travaille ainsi pendant tout l’album (je n’utilise que la moitié des pages) le passage de la phrase affirmative à la phrase négative et le lexique des règles de classe.

  • Etape 3: Classement de flashcards

En ressortant mes flashcards je les ai faites classer dans un tableau : ce qu’on fait et ne fait pas dans la classe. Pour l’instant on n’utilise que le pronom personnel « Je », on passera au « On » un peu plus tard.

Je montre la flashcard et l’élève qui arrive à me faire la phrase correcte vient la coller au tableau.

On peut ensuite recommencer en modifiant le lieu, parce que dans la cour, dans les couloirs, au parc, à la maison les règles évoluent et puis moi ça me permet de brasser et rebrasser le vocabulaire et le lexique.

  • Etape 4: Les photos.

Et la partie la plus rigolote. Nous avons mis en scène nos règles de classe pour en faire des photos à afficher dans la classe.

Encore une fois l’objectif reste de faire parler les enfants donc d’abord ils trouvent une phrase décrivant une règle de classe (avec les 3 étapes précédentes l’inspiration ne manque pas!) puis on la met en scène ensemble et prend une photo.

Il me reste à trier, organiser et imprimer toutes ces photos (j’ai 6 classes …..) et à les afficher en classe sous forme de tableau. Je vous ferai un petit post pour vous montrer le résultat.

  • Conclusion:

Je me répète mais après cette première semaine de contact avec mes élèves je constate qu’il y a une richesse de vocabulaire mais une cruelle absence de syntaxe. La phrase simple, affirmative et négative je vais la travailler encore un long moment!

Enfin, ceci n’est qu’une proposition de déroulement. Si vous n’avez pas la possibilité de vous procurer l’album, l’étape 2 peut très bien être sautée. Vous avez ici mon matériel maintenant libre à vous de les exploiter à votre sauce !

LE FICHIER PDF DES FLASHCARDS D’ACTIONS: Regles de classes flashcards

Publicités

2 réflexions sur “Les règles de classe avec l’album « Moi j’adore, la maîtresse déteste »

  1. Pingback: Bonne rentrée! – la p'tite ecole du FLE

  2. Merci ! L’idée des flashcards me plaît beaucoup ! En cp « classique » j’ai aussi des objectifs lexicaux et syntaxiques bien sûr, mais les flashcards sont une autre façon de renforcer le lien entre image et phrase, de donner du sens,.Je vais les utiliser. Je crois que je n’aurai pas le temps pour les photos…
    As-tu une idée d’album permettant un travail sur les émotions ? Pas sur une émotion unique. L’année dernière, j’ai utilisé avec mes ce1 « Un lion à Paris » de Béatrice Alemagna, album qui permet de nombreux liens interdisciplinaires.
    Merci encore
    Murielle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s