Lire une histoire tout seul!

Les livres: les parents en sont demandeurs, les profs aussi bien sûr mais ceux qui les aiment le plus ce sont les élèves.

Je n’ai jamais forcé un élève à lire un livre en français, ça s’est toujours fait avec enthousiasme mais à une seule condition : qu’il soit compréhensible. Pouvoir deviner grâce à quelques mots et aux images ce qui se passe, ça n’est pas suffisant. Non seulement ça frustre le lecteur mais en plus.. il n’apprend rien, noyé dans le trop de nouveau.

Il faut un texte simple, des répétitions, des structures maîtrisées et une dose raisonnable de vocabulaire et structures inconnus.

Je ne trouve pas ce que je cherche dans le commerce et encore moins en étant loin, par contre comme j’ai beaucoup de livres sous la main. Je les réadapte, les réécris pour mes élèves.

Voilà une histoire adaptée de « Vive les mariés » édité chez Nathan, Première lecture. C’est mignon, chouettement écrit par Mymi Doinet, très joliment illustré par Peggy Nille.

vignette

Vous trouverez une histoire de 13 pages réécrite simplement, tout a fait compréhensible pour un enfant qui a acquis les bases du français. Le vocabulaire susceptible d’être nouveau est présenté sous forme d’images pour la plupart.

rita

Cette histoire et les exercices liés vous permettront de faire travailler vos élèves sur la conjugaison du présent, le genre des adjectifs, le lexique des métiers, la structure infinitive avec « vouloir », le futur proche et la conjugaison des verbes pronominaux.

J’ai divisé la lecture en 3 parties de 4 pages, je laissais la page du lexique expliqué à côté, faisait raconter par les élèves ce qu’ils avaient compris, une de mes élèves a même tapé les mots clés sur internet pour trouver l’original du livre et l’a ensuite emprunté à l’institut français, pour connaître la fin avant les autres. C’est un bonheur de les voir lire, comprendre et aimer ça. Et c’est magique de les voir reraconter l’histoire parfois mot pour mot, avec des structures grammaticales qu’ils n’arrivaient pas à intégrer jusqu’à présent.

Voici les PDF:

PS: J’ai beaucoup de respect pour les auteurs, les illustrateurs et je n’entends en rien leur voler leur travail que j’adore. Ceci est publié avec l’accord de l’auteure et de l’illustratrice qui sont adorables, talentueuses et je les remercie grandement! Faites commander leurs livres par vos médiathèques, les enfants vous remercieront ^^

Mise à jour (février 2017): J’ai repris cette histoire avec mes élèves pour pratiquer les structures: « être en train de » « venir de » « avoir besoin de » et « avoir envie de ». Voici les 2 petites fiches pour travailler dessus : RITA Etre en Train de Venir de Avoir besoin de Avoir envie deSans titre-1.jpg

Souhaits pour 2017

Avec certains de mes élèves on attaque le verbe vouloir et la structure infinitive.

Voilà un petit support rapide pour les faire réfléchir et parler de leurs espoirs pour cette année toute neuve.

Un questionnaire, une page à dessiner et de supers images sur les rêves du Père Noël maintenant qu’il a terminé son travail acharné de fin d’année.voeux

le PDF à télécharger : vouloir-bonne-annee-2017

J’en profite pour vous souhaiter à toutes et à tous une très bonne année pédagogique 🙂 que vos élèves apprennent bien, comprennent tout, fassent leurs devoirs et vous écrivent des poèmes en français! (on a le droit de rêver!)

Mise à jour (février 2017) :  Un dictionnaire des activités à compléter avec les images du Père Noël (faire du tennis, du piano, du golf, des châteaux de sable, des gâteaux, du camping, bronzer, ramasser des coquillages,…) et les images en grand pour pouvoir les projeter et en parler

Le Pere Noel ne veut plus travailler.jpg

Les PDF : DICO des activités d’été du Père Noël  et Le Pere Noel en Eté IMAGES

Crédit pour les images: en grande partie Tom Browning et le reste Pinterest 🙂

 

Jeu de Kim de Noël

jeu-de-kim-noel

Le jeu de Kim est un jeu typique de mémorisation. Il est appelé ainsi d’après un jeu qui est décrit dans le livre de Kipling : Kim. Et j’adore Kipling. Et j’adore ce livre. Mais ce n’est pas le sujet ^^

Le principe est simple, on étale sur une table des objets (ou sur un tableau des images) et quand les élèves ont les yeux fermés on en enlève un et ils doivent repérer et nommer au plus vite l’objet manquant. Plus simple tu meurs.

J’y joue souvent avec de vrais objets mais pour Noël j’ai été inspirée par une image pour le faire sur papier. Du coup je partage.

original

Et voilà jeu-de-kim-noel LE PDF, il y a 3 niveaux de difficultés avec 1, 2 ou 3 objets manquants et le DICO de Noël 🙂

Je garde toujours le Dico affiché pas très loin de l’espace de jeu et libre d’accès, mon but est qu’ils apprennent, pas qu’ils soient bloqué parce qu’il leur manque le mot 😉

Avec ce même vocabulaire un petit  Mémory de Noël aussi, petite astuce, ne les laissez pas jouer au Mémory seuls, entre eux,  mais mettez qqch à l’arrière des cartes, des chiffres par exemple et laissez les vous dire quelle carte ils veulent voir! #profsmotivés !

Et dans ma malette de cours de Noël on trouve toujours dans les archives du blog cette petite vidéo (à laquelle j’ai rajouté des flashcards, un dico et 2 tout petits exercices), le cluedo de Noël auquel j’ai rejoué aujourd’hui même avec mes ptits bouts, et le Noël de Splat en lecture.

Et enfin une petite activité pour préparer une lettre au père Noël en utilisant le passé composé et une jolie feuille pour l’écrire au propre (trouvée chez minireyve.fr qui fait de si jolies choses et un peu modifiée)sans-titre-1

A télécharger en PDF ici :Lettre au Père Noël (Passé composé)

 

Bonnes activités et Joyeux Noël!

22

 

PIPER :Une vidéo pour travailler les temps.

Tombée en amour devant cet adorable court-métrage de Disney-Pixar je l’ai exploité avec un élève qui a déjà appris le futur proche et le passé composé mais les utilise de façon trèèèèès approximative à l’oral.

Cette façon de procéder est transposable à N’IMPORTE QUELLE VIDEO ou ALBUM qui vous plaît. Il suffit :

– de repérer les verbes et le vocabulaire récurrent. D’en faire des flashcards. De travailler ce vocabulaire au préalable avec vos élèves.

– de récupérer les images successives de la vidéo (ou de l’album). Des impression écran sont tout à fait suffisantes. J’ai découpé celle-ci en 38 images, c’est beaucoup mais je voulais un travail répétitif et systématique sur la longueur. Je referai certainement cette activité mais en beaucoup moins d’image pour un exercice plus court.

C’est simple à chaque image (présentée chronologiquement) les élèves repèrent le sujet (singulier ou pluriel: ici c’était soit le petit oiseau, la mère, les oiseaux, les bernard l’hermite ou la vague) et décrivent ce qui s’est passé juste avant, ce qui se passe sur l’image, et ce qui va se passer ensuite.

piper-2

Pour les aider dans cet exercice vraiment plus compliqué qu’il n’en a l’air (les sujets changent, les auxiliaires aussi, l’alternance participe passé, verbe au présent et infinitif n’est pas évident), j’ai préparé quelques activités écrites  préalables et j’ai ajouté sur chaque image la Flashcard du verbe que j’attendais.

piper-1

Dans la leçon suivante je lui ai fait piocher une dizaine d’image à remettre dans l’ordre de l’histoire en expliquant sa place dans la chronologie pour parler librement tout en répétant les mêmes phrases et structures.

Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour cette activité ci-dessous:

Des bises de Turquie et amusez-vous bien!