Vidéo: Monsterbox

Merci pour vos nombreux petits mots ici-même ou sur facebook. Ils m’encouragent et, simplement, me font plaisir. Je suis ravie de savoir que mes activités voyagent et servent. J’espère qu’elles inspirent aussi et que vous vous prêtez au jeu de la création d’activité .

Ce blog est VIVANT (vous êtes extrêmement nombreux à venir ici chaque jour et depuis le monde entier) mais peu alimenté pour plusieurs raisons:

  • Je travaille sur plein plein de très chouettes projets FLE pour enfants ici et là et un voilà un dont je vous parle de temps en temps sur facebook et qui est chez l’imprimeur au moment où je vous parle

Capsur-bannercollection-web2.png

  • Je crée des activités mais souhaite maintenant, obtenir l’accord des créateurs/éditeurs de supports (images, histoires, vidéo) pour les partager ici. DU coup, ben des fois ça n’arrive pas, des fois ils sont introuvables, des fois ils disent non (bon, une seule fois), et puis le plus souvent des fois quand la réponse arrive ça fait des mois que je suis passée à autre chose et je n’ai plus la motivation de peaufiner l’activité et vous la proposer…
  • Dernière raison mais pas la moindre; J’ai 2 enfants de moins de 4 ans, ça justifie beaucoup de choses: mes cheveux pas coiffés, mes vêtements tâchés et le pull enfilé à l’envers ce matin et le bazar dans ma maison, mais aussi une certaine fatigue physique et mentale. Un jour ça ira mieux… (ou pas! ) déjà la clé c’est d’arrêter de faire des gosses!

Maintenant que je vous ai raconté ma vie en long en large et en travers je peux vous parler de la jolie vidéo pour laquelle j’ai eu un petit coup de coeur et que je me suis empressée de montrer à mes élèves: Monsterbox.

Ludo_Gavillet_monsterbox_chara_monsters_09

(Vas-y regarde c’est trop mignon!)

Le fichier est simple:

Des flashcards pour parler, avant, pendant ou après le visionnage, quelques petits exercices de compréhension du vocabulaire et de comparaison. Rien de spectaculaire mais juste le nécessaire pour une petite séance équilibrée avec de l’oral, de l’écrit, des yeux grands ouverts et des sourires aux lèvres!

Sans titre-1

Mes élèves l’ont adorée et on sans y faire gaffe systématisé la place des adjectifs (le petit monstre orange, le gros monstre violet, le petit oiseau fâché) et la comparaison.

Pour télécharger le fichier en PDF on clique ici :MonsterBox Dico et Exo

J’adore savoir où voyagent mes activités donc n’hésitez pas à me laisser un petit mot!

Je remercie ici Ludovic Gavillet qui m’a donné l’autorisation de publier mon travail ici et de la partager avec vous. Il n’a pas travaillé seul pour produire ce petit bijou

Crédits de la vidéo: PRODUCED BY / DIRECTED BY Ludo Gavillet ludogavillet@gmail.com http://www.ludogavillet.blogspot.fr Derya Kocaurlu derya.kocaurlu@gmail.com http://www.dryaarts.blogspot.fr/ Lucas Hudson lucashudson.contact@gmail.com http://www.lucas-hudson.blogspot.fr/ Colin Jean-Saunier colin.jeansaunier@gmail.com http://www.colin-js.blogspot.fr/
Publicités

La rentrée de Corentin

C’est notre moment préféré, c’est bien connu, les profs, comme les enfants, adorent la rentrée!

De mon côté, depuis quelque temps j’ai la chance de travailler de chez moi, que ce soit pour mes cours ou pour mes divers projets et collaborations pédagogiques. Pour moi, la rentrée c’est surtout celle de mes filles à la crèche et le retour de vraies sessions de boulot au calme, avec un café qui ne refroidira pas oublié sur une table, mais que je siroterai tout en faisant tourner mes méninges. Oh joie!!

Pour cette rentrée je vous ai préparé une nouvelle petite lecture facile, pour des élèves lecteurs ayant un niveau A1 : La rentrée de Corentin.

J’avais aimé lire à mes élèves cette histoire parue en septembre dernier (2017) dans le magazine Histoire pour les petits (n°166), j’ai donc demandé l’autorisation à Milan Presse ainsi qu’à l’auteure, Valérie Cros et l’illustratrice Marie Caudry de publier mon travail ici.

Voilà l’histoire de Corentin, un lapin qui va pour la première fois à l’école et fait, en chemin, de drôles de rencontres.


Le texte est adapté et, avec l’aide d’un dico illustré, les enfants sont amenés à dessiner l’histoire avant d’en découvrir les illustrations originales.

Quelques petits exercices de compréhension globale, d’acquisition du lexique, et un petit travail de grammaire, et hop ! Voilà une séance sympatoche sous le coude pour attaquer l’année scolaire en douceur.

Si votre médiathèque/bibliothèque est abonnée au magazine Histoires pour les petits  (si ce n’est pas le cas il faut le leur suggérer fortement 🙂 vous avez l’histoire originale sur CD. Pour ma part une fois le texte et l’histoire travaillés je fais toujours écouter à mes élèves la vraie version de l’histoire, avec les mots de l’auteure, la version franco française, pas écrite pour eux. Je leur fais aussi feuilleter le magazine. Afin de  les rassurer sur leurs capacités à comprendre, certes avec du travail et pas en totalité, mais tout de même, les mêmes histoires que les enfants français . Et ça c’est sacrément satisfaisant!

Pour les profs qui ont envie et surtout qui ont le temps, d’approfondir j’ai également préparé un jeu sur le modèle de la bataille navale. Il permettra de revoir du vocabulaire de base (être en retard, avoir peur des renard, aller à l’école, vivre dans un terrier, aimer les lapins, ouvrir la porte) et surtout de travailler la conjugaison tout en s’amusant.

bataille navale

Pour ceux qui ne connaissent pas le principe de la bataille navale : le jeu se joue en binôme. Chacun place (dessine) dans SA grille 5 carottes (dans cette version ce sont des carottes, sinon, normalement, ce sont des bateaux! Ici, donc :2 petites carottes d’une case, 2 carottes moyennes de 2 cases et 1 grande carotte de 3 cases) Il garde sa grille cachée de son adversaire.

Chacun son tour, ils vont tenter de trouver les cases où l’autre a mis ses carottes et donc de « manger » les carottes de l’adversaire. Pour ce faire ils ont une grille vide qui représente le potager de l’adversaire et ils désignent une case à leur adversaire en lui demandant si il a placé une de ses carottes à cet endroit.

Bataille navale Corentin_01

Pour désigner une case, dans cette version, l’enfant fait une phrase en croisant un sujet (ligne d’en haut) et un verbe (lignes de gauche) .

Les 2 joueurs vont également se dessiner eux-même dans la ligne d’en haut afin de leur faire faire des phrases avec Je/tu/nous

PS: Si mon explication n’est pas claire (fort possible….) voilà une règle de la bataille navale originale, il suffit de changer les bateaux en carottes.

Et si ça n’est toujours pas clair je vous ferai une petite vidéo!!

J’utilise très souvent le jeu de la bataille navale pour systématiser la conjugaison. Une fois que l’élève a compris le principe ça roule tout seul. Le niveau, le lexique, le temps des verbes tout est personnalisable en fonction des objectifs. Il est aussi tout a fait possible de faire ce jeu en groupe aussi avec 2 équipes. C’est drôle!

Les documents à télécharger en PDF:

Bonne rentrée à tous!

La plus grande sardine de Marseille

Tout a été affreusement silencieux sur la Ptite école du FLE dernièrement et pourtant, ça bosse ça bosse!

Un super projet se termine (Allez découvrir sur IF profs mes 10 fiches pédagogiques à partir d’une sélection d’albums jeunesse: Les Pépites Internationales–> Vous trouverez de supers histoires avec imagiers, flashcards, activités sur table, jeux divers et variés, c’est gratuit (sauf le livre en lui-même!) et vous m’en direz des nouvelles!).

D’autres projets sont en discussion… je ne vais pas m’ennuyer à la rentrée mais, entre 2 et avant de prendre des vacances bien méritées voilà la ressource de l’été!

Bonheur garanti: du soleil, du clapoti, clapota, des sardines et des exagérations bien Marseillaises….

Résultat de recherche d'images pour "illustration marseille"

Voilà toute une histoire réécrite en français facile (avec la généreuse autorisation de Milan Jeunesse) et une panoplie d’exercices et d’idées d’exploitation pour les profs qui aimeraient bien partir en vacances, jouer à la pétanque sur le Vieux Port (et boire du pastis) mais qui, à défaut, se contenteront d’imprimer cette ressource toute prête à être utilisée en classe avec vos jeunes élèves 😉

L’histoire est parue en avril dans le magazine: Histoires pour les Petits (que j’adore! vous risquez de retrouver régulièrement des exploitations ici, d’ailleurs j’en déjà une autre dans la poche à partager avec vous pour la rentrée) et ça a été un gros coup de coeur pour moi!

Voilà ce que je vous propose  (on clique sur le titre pour télécharger le PDF)

 

 

 

 

Des idées pour continuer:

  • Si vous avez accès à une bibliothèque/médiathèque francophone (Institut, Alliance ,…) ils sont peut-être abonnés au magazine, vous pourrez ainsi l’emprunter pour avoir les images en grand, le CD de l’histoire, en musique et une grande image sur le marché au poisson pleine de détails, parfaite pour faire parler les élèves.

Je fais toujours écouter la version originale d’une histoire après avoir travaillé sa version simplifiée. Avec l’histoire connue et le vocabulaire en tête elle est alors compréhensible par les enfants. C’est très valorisant pour eux de se rendre compte qu’ils en sont capables! Le CD joint au magazine est super! Les enfants adorent avoir un autre interlocuteur que moi et le texte est lu lentement avec une mise en scène sonore: c’est parfait!

 

  • Théâtre: Envie de monter une pièce de théâtre avec vos élèves cet été? Voilà une pièce tout à fait adaptée. La pièce -6 petites scènes- est écrite pour le niveau A1.1 et pour les pré-ados et fait en sorte que tous les enfants d’une classe puisse avoir un rôle. Le livret comprend le CD audio, des activités de compréhension et leurs corrigés et un dictionnaire visuel. Je ne l’ai pas testée mais j’aurais bien voulu (mais je préfère malgré tout être en vacances….)!

Le lien pour commander le livre sur Amazon (non je ne gagne rien dessus!!)

L’histoire du magazine doit aussi être adaptable en pièce de théâtre. Si un enseignant motivé s’y attelle je pourrai contacter Milan pour avoir leur accord et si c’est possible partager son travail ici!

 

 

  • Et puisque la sardine est, visiblement, un poisson très populaire voici un super jeu de chez Djeco qui devrait être dans toutes les salles de classe parce qu’idéal pour travailler les accessoires, vêtements, motifs et couleurs.

Résultat de recherche d'images pour "sardine djeco"

(je gagne toujours rien mais je devrais!! Djeco si tu m’écoutes 😉 )

Résultat de recherche d'images pour "sardine djeco"

 

  • J’ai aussi envie de faire une activité manuelle  sur ce modèle avec la tête de Baptistin, et à l’intérieur de l’accordéon une baleine. Je vous la posterai quand ce sera fait:

 

  • Et enfin, pour continuer sur la comparaison voici des illustrations minimalistes Paris VS Marseille à discuter, interpréter, compléter, ….

 

Voilà pour cette ressource estivale qui j’espère vous plaira autant qu’à moi et à mes élèves. N’hésitez pas à me partager votre expérience.

Je pars à Marseille dans quelques semaines et j’aimerais tourner un petit reportage vidéo et/ou photo en complément. Si ça vous intéresse dites-le moi!

Bon cours!!

 

Autorisation Milan Presse n°2018/06/0003-MIL:  » Histoires pour les petits » n°173 d’avril 2018, Histoire « La plus grande sardine de Marseille » texte de Karine Marie AMIOT et Illustrations d’Audrey BRIEN

Jeux de vocabulaires sur Halloween

Rapido presto les amis parce que je veux partager avec vous ce qui pourrait vous servir directement dans les prochains jours pour parler d’Halloween.

J’ai fait l’année dernière un atelier jeu autour d’Halloween avec des enfants de 6/10 ans. Les niveaux de français étaient très hétéroclites et j’avais envie que tout le monde s’amuse autour des mêmes jeux c’est pourquoi je me suis basée essentiellement sur du lexique spécifique à Halloween. Vocabulaire nouveau pour tout le monde et des verbes connus de tous, même de mes petits débutants.

Je partage avec vous mes supports et mes idées de jeu pour que vous en profitiez au bon moment 😉

  • 1- Notre lexique d’Halloween: les flashcards  et le mémo

Complètement repris sur le site Dessine moi une histoire avec quelques modifications de ma part.

Téléchargez et imprimez : Les Flashcards  halloween-flashcards et le mémo HALLOWEEN Mémo

IMG_8490

On a appris le vocabulaire grâce aux flashcards au début de l’atelier puis le Mémo affiché dans un coin assez éloigné de la classe permettait aux enfants d’y courir quand ils avaient oublié le mot en question. Du coup ils n’étaient jamais vraiment bloqués par un mot mais perdaient du temps à aller voir le Mémo et donc se pénalisaient dans les jeux. Grosse motivation pour mémoriser du coup 😉

  • 2- Un jeu des 7 familles

Trouvé sur le site Hugo L’escargot . Les illustrations sont canons! J’ai modifié le nom des familles pour qu’ils correspondent à nos objectifs lexicaux du jour (citrouille au lieu de potiron …)

Téléchargez et imprimez les 7 familles :

  • 3. Un jeu Dobble

Ce jeu est une merveille pour travailler le vocabulaire. Le principe du jeu est simple, on retourne 2 cartes et on doit nommer le plus vite possible l’élément qui se trouve sur les 2 cartes.

Le site sur lequel je l’avais créé a malheureusement disparu depuis. C’était un outil génial si j’avais su j’en aurais créé plein plein plein d’avance! J’espère en retrouver un…

Téléchargez et imprimez le PDF :Dobble

  • 4. Un Dessinez c’est gagné

L’idée était de piocher une carte de vocabulaire et une carte action (on a révisé les verbes rapidement avant mais ils étaient connus de tous) et de dessiner la phrase générée, souvent insolite pour la faire deviner aux autres.

img_84791.jpg

Téléchargez et imprimez en PDF les images en petit à piocher (2 fichiers): HALLOWEEN verbes HALLOWEEN Mini vignettes

  • Activité de localisation:

Voilà pour les petits jeux de vocabulaire. On a aussi, plus tard, plus au calme travaillé la localisation en gardant ce même thème:

Dico maison hantee

Téléchargez le PDF du Dico maison hantee

On a décrit cette image avec des structures du genre : « Au 3ème étage, il y a un fantôme derrière la fenêtre du milieu »coloriage-maison-hantee-halloween-description étage

Chacun avait un dessin vierge (cf ci dessous) et un élève donnait un élément et chacun le dessinait sur son dessin, j’avais aussi projeté l’image vierge au tableau qu’on complétait au fur et à mesure

coloriage-maison-hantee-halloween-description étge

Puis on a lu les consignes pour compléter une nouvelle image vierge. Liste des consignes à télécharger en PDF ici Lis et Dessine Halloween

Et enfin une petite activité manuelle toute simple a permis à chacun de créer sa maison hantée et d’y cacher les personnages qu’il voulait:

maison-hantee

 

  • En +

En complément de ces activités vous trouverez sur le blog:

La chouette activité : Automne et citrouilles mais aussi les petits livrets de lecture et d’exercices de Zouk la petite sorcière

Je travaille cette année sur cette superbe animation

Mes supports ne sont pas encore bien « partageables » et avec une arrivée imminente d’un nouveau membre dans ma famille (oui oui un bébé est en route) je ne suis pas sure de pouvoir les mettre en ligne à temps mais en cherchant un peu vous trouverez énormément de prep déjà faites et adaptables à vos élèves sur internet! (merci les blogs d’instits!!)

Allez je m’en vais préparer mes cours de demain et puis la valise de la mater 😉

 

Zouk la petite sorcière

Vous l’aurez compris mon dada du moment c’est d’adapter des livres pour enfants au niveau de langue de mes élèves et de travailler à partir de ces livres.

A vrai dire je fais ça depuis des années mais je prenais rarement le temps d’écrire le texte, de le mettre en page et de le distribuer aux enfants. Jusqu’à présent ce que je faisais c’était de raconter l’histoire avec mes mots, que je choisissais en fonction de 1/ce qu’ils connaissaient 2/ ce que je voulais travailler avec eux.

J’écrivais le nouveau texte au brouillon et le répétais une fois ou 2, afin d’être sûre que je ne partais pas n’importe où (que je gardais les mêmes structures et vocabulaires dans les différentes classes) et puis, je préparais une batterie d’exercices et d’activités pour reprendre le tout pendant quelques séances (qui pouvais être espacées dans le temps).  Je garde encore cette façon de faire parfois juste pour voir les yeux s’illuminer quand je demande à la classe de s’installer (sans trousse sur les tables!!! Ils m’éneeeeeeervent à jouer avec leurs crayons quand je raconte!!) et que je pousse une table contre le tableau pour m’y installer et raconter. Un vrai petit bonheur partagé.

Mais j’ai découvert le bonheur tout aussi similaire de leur distribuer les livrets, de les voir de suite feuilleter, déchiffrer, observer, commencer à lire dans leur coin, impatients…. Je les voyais frustrés à la bibliothèque ou lors de la distribution des livres français qu’ils avaient commandés parce que, malgré leurs heures et années de cours de français, ils n’y comprenaient pas grand chose. Je  voulais les voir lire en français, pas parce que je le leur demande, pas pour lire la consigne, mais pour le plaisir et je crois que ces petits livres adaptés y sont parvenus. C’est pourquoi j’ai envie de continuer à en adapter. Je rêve d’en créer aussi mais pas sûre que le talent me rencontre sur cette route…. En tout cas j’ai envie de continuer à nourrir leur envie de lire en français!

Voilà donc l’histoire de Zouk la petite sorcière, personnage récurrent du magazine « Les belles histoires ». Dans cette histoire, elle voudrait bien une petite soeur mais ses parents ne sont pas du tout, du tout, d’accord. Hors, Zouk n’est pas du genre à abandonner aussi facilement…

C’est drôle et mignon, j’ai adoré les illustrations, c’est court (5 pages) et pourtant très riche à exploiter. Je l’ai adapté avec 2 niveaux de langue différents:

 

  • NIVEAU 1: Avec des élèves qui apprennent régulièrement le français depuis un an maintenant, qui arrivent petit à petit à lire et se débrouiller avec des phrases et du vocabulaire simples. Je voulais une histoire qui reprennent le verbe « vouloir » que l’on avait appris et travaillé depuis quelques séances. Ca a aussi été l’occasion de revenir sur la conjugaison des verbes-ER au présent, sur le pluriel et la lecture du « -ent », les verbes être et avoir (always!!) et le vocabulaire de description des animaux que l’on venait de commencer : Grâce à ces activités et aussi celles-ci et au Petit Gruffalo

PDF à télécharger Ici pour le Niveau 1: Zouk LIVRET 1 et Zouk EXOS 1

  • NIVEAU 2 : Avec des élèves qui étudient le français depuis 2/3 ans et sont donc plus avancés en terme de structures et de vocabulaire. Les exercices sont pour certains les mêmes, le lexique inconnu est plus nombreux et plus riche, mais la vraie différence c’est que je me suis servie de cette histoire pour introduire le Passé Composé avec AVOIR .

J’ai expliqué aux élèves qu’on allait apprendre le passé, et en avançant fiche par fiche, observation par observation, exercice par exercice, ils ont vite compris et appris le fonctionnement du Passé composé. Prof archiè-satisfaite! Evidemment c’est maintenant un travail de longue haleine pour rendre son utilisation fluide et systématique, et puis on n’a pas encore attaqué les verbes avec l’auxiliaire être, les verbes pronominaux (oooh les verbes pronominaux….!!) m’enfin on a le droit d’être content quand quelque chose marche!

PDF à télécharger Ici pour le Niveau 2: Zouk LIVRET 2 et Zouk EXOS 2 et le précieux Zouk Passé Composé

Je remercie grandement Serge Bloch et Nicolas Hubesch de nous créer ces chouettes histoires et de m’avoir autorisée à partager avec vous tous ce matériel pédagogique. Je remercie aussi Zouk pour ses facéties qui nous amusent tant et les leçons qu’elle nous enseigne 🙂 Sans eux 3 rien n’aurait été possible et mes élèves ne sauraient toujours pas utiliser le passé composé 😀